[Retour sur la séance] Premier budget de la Région Ile-de-France : Valérie Pécresse rate son rendez-vous avec les franciliens !

Retour sur cette séance solennelle, celle du premier budget de la nouvelle mandature :

Lors de sa campagne, mais aussi depuis son élection, Valérie Pécresse a formulé de nombreuses promesses : la révolution dans les transports, dans les lycées, ou encore une hausse de 20% des crédits pour la culture….

Au final, à la lecture des bleus budgétaires les élus du groupe RCDE ont découvert une régression dans le budget des transports, une baisse de 30% des secteurs du spectacle vivant en culture et un démantèlement des lycées publics au profit des privés.

Une régression dans le domaine des transports puisque la nouvelle Présidente s’est engagé à créer plus de routes en Ile-de-France, tout en promettant de lutter efficacement contre la pollution. Pour le groupe RCDE ses promesses sont totalement déconnectées du budget voté. Le groupe RCDE s’est positionné en faveur des modes de transport alternatifs à la voiture en Ile-de-France, en proposant notamment une aide à la pratique des mobilités douces, mais aussi un soutien aux sites propres pour autobus et au FRET, qui est quasiment abandonné dans ce budget. Tous les amendements du groupe RCDE ont été rejetés : Amendements transports – Groupe RCDE.

En culture, le budget de Valérie Pécresse prévoyait une baisse de 30% pour le spectacle vivant et de 1,5M€ pour les aides à la création. Fort heureusement grâce à une mobilisation du secteur culturel ainsi que des élus du groupe RCDE avec l’ensemble des élus des groupes de gauche, l’exécutif régional a finalement accepté de rétablir en partie les budgets dédiés au soutien des compagnies, des associations d’éducation artistique, aux festivals et à la production cinématographique et audiovisuelle francilienne. En revanche le groupe RCDE s’est vu obligé de s’abstenir sur l’amendement qui ajoutait 3,2M€, puisque l’amendement proposait de prélever cette somme sur les lignes dédiées à la lutte contre le VIH et l’amélioration des transports franciliens. Eddie AIT, chef de file sur la Culture du groupe RCDE se désole que Valérie Pécresse oppose systématiquement culture et action sociale. Amendements Culture – Groupe RCDE

Autre sujet sur lequel le groupe RCDE s’est montré particulièrement combatif c’est le secteur des lycées. La nouvelle majorité a décidé de démanteler la politique en faveur des lycées publics mise en place sous la précédente mandature, à la faveur des établissements privés. Sous couvert de défendre le libre choix des parents à choisir l’établissement d’enseignement secondaire de leur enfant, la droite francilienne, soutenue par le Front National, a décidé de participer activement au financement des lycées privés, alors même que la loi ne le prévoit pas. Et ce choix elle le finance en se servant sur l’enveloppe dédiée aux lycées publics. C’est un choix contre lequel les élus du groupe, et en particulier les radicaux de gauche attachés à l’école publique laïque et républicaine, se sont farouchement opposés. Mais la nouvelle Présidente de Région, peu soucieuse de creuser davantage le fossé des inégalités entre franciliens a rejeté l’amendement du groupe :  Amendement – défense des lycées publics

Les élus RCDE, derrière Jean-Luc ROMERO-MICHEL, a dénoncé le budget en baisse de la santé et de l’action sociale. Pour s’assurer que la Région continuera à soutenir des politiques emblématiques telles que la lutte contre le VIH/SIDA, mais aussi le soutien aux Salles de consommation à moindre risque, le groupe a déposé des amendements innovants. Malheureusement, Madame Pécresse, ancrée dans ses postures politiciennes n’en a accepté aucun. Amendements social et santé – Groupe RCDE

C’est aussi dans le secteur du développement économique que le groupe RCDE s’est démarqué en proposant des amendements visant à soutenir le secteur de l’économie sociale et solidaire et les artisans commerçants. Parce que nous plaçons l’esprit d’initiative et d’entreprise au centre de nos préoccupations Muriel GUENOUX a rappelé notre mobilisattion pour la défense des commerces de proximité, pour le soutien des TPE/PME, poumons de notre économie régionale et pour un développement économique replaçant l’humain au cœur de ses priorités. Amendements Développement économique – Groupe RCDE

Intervention d’Eddie AIT lors du discussion générale

Intervention Développement économique de Muriel GUENOUX pour le Groupe RCDE

Intervention – Santé et Action sociale de Jean-Luc ROMERO-MICHEL

Intervention – Culture d’Eddie AIT

Intervention – Transports de Muriel GUENOUX

Explication de vote – Budget 2016 Eddie AIT

Pour retrouver l’ensemble des amendements déposés lors de la séance  : Amendements des groupes BP 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s