[Séance plénière 6, 7 et 8 avril 2016 – Budget 2016] Intervention de Jean-Luc ROMERO-MICHEL – Annexe Action sociale et Santé

Madame la Présidente,

Monsieur le Vice-Président,

C’est une annexe caractéristique de vos choix budgétaires dont on sent que la santé n’est pas, au-delà des discours, la priorité première.

Vous avez présenté en février, une délibération pour faire de l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap, la grande cause régionale 2016. Un choix que nous avons salué et voté. Nous nous attendions de fait à un réel effort budgétaire en ce sens. Et nous avons lu votre bleu budgétaire. Et rien. Au contraire les crédits de paiement et les autorisations de programmes diminuent en investissement. Ce n’est pas un bon signal.

Vous dites vouloir insuffler de l’écologie dans toutes vos politiques, l’environnement devait être le secteur transversal de cette mandature. Et, surprise, vous diminuez les crédits de paiement de la sensibilité à la santé environnementale et supprimez les autorisations d’engagement, et il en est de même pour les projets et programmes de prévention des maladies liées à l’environnement et maladies chroniques. Quand on connait les ravages de la pollution sur la santé des Franciliens nous sommes en droit de nous inquiéter de ces choix.

Ce budget, comme de nombreuses autres annexes d’ailleurs c’est beaucoup « des promesses en l’air ».

La communication est importante mais ce qui compte ce sont vos actions et elles ne sont pas à la hauteur de votre discours.

Je voudrais aborder un point essentiel, caractéristique de vos effets de communication. A juste titre vous n’avez cessé de répéter dans la presse que vous étiez engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes et pour l’égalité femme/homme.

Nous en étions ravis au groupe RCDE. Mais là encore, à la lecture des bleus budgétaires nous avons rapidement déchanté. S’engager pour l’égalité femme/homme, c’est un tout, c’est avoir accès  à un pass contraception pour maîtriser pleinement sa sexualité et être l’égal de la gente masculine. Cela passe également par une meilleure information et prévention sur la sexualité, la contraception et l’IVG.

A l’heure où 1étudiant sur 5 et 1 lycéen sur 10 déclare ne jamais utilisé de préservatif, à l’heure où 17% des jeunes pensent que la prise d’une pilule contraceptive d’urgence empêche la transmission des IST, à l’heure où 20% des jeunes pensent qu’il est possible d’attraper le SIDA en s’embrassant et où une partie persiste à penser qu’il peut se transmettre en s’asseyant sur des toilettes publiques ou en buvant dans le verre d’une personne infectée, vos choix budgétaires ne sont pas assez ambitieux.

Ces chiffres Madame la Présidente s’aggravent avec le temps, en 2015 ils étaient 15% à penser que le SIDA peut s’attraper en embrassant quelqu’un.

Nous vous proposons d’avoir comme Paris de l’ambition. Anne Hidalgo s’est engagée pour un Paris sans SIDA avec comme objectif le 90/90/90 : 90% des séropositifs dépistés, 90% des séropositifs dépistés sous traitement et 90% des personnes sous traitement sans charge virale détectable.

Il serait donc important que la Région, via le CRIPS par exemple, se rapproche de Paris et s’engage pour une Région sans SIDA. C’est possible. C’est une ambition réalisable mais il faut s’en donner les moyens.

Aller plus loin dans la prévention de ces infections c’est aussi le sens de l’un de nos amendements par lequel nous vous proposerons de soutenir les salles de consommation à moindre risque sur le modèle de la ville de Paris. Les addictions, la consommation de drogue et les risques qui y sont liées sont une réalité. Nous ne pouvons pas continuer à nous voiler la face à ce sujet et nous cacher derrière l’interdiction de la consommation de ces drogues qui détruisent des vies chaque jour. 80 villes européennes se sont équipées de ces salles en Europe, il est temps que la Première Région d’Europe s’engage elle aussi sur cette question de santé publique.

Nous comptons sur votre pragmatisme et votre intérêt pour une grande politique de santé publique en Ile-de-France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s