[Séance plénière 6, 7 et 8 avril 2016 – Budget 2016] Intervention d’Eddie AIT – Annexe Culture

Madame la Présidente,

Madame la Vice-présidente,

Votre budget, Madame la Présidente, provoque émoi et consternation dans tous les milieux culturels. Il s’apparente à une véritable casse du service public régional de la culture.

Ça nous sommes très loin du grand soir de la culture annoncé pendant votre campagne.

Il n’est plus question des 20% d’augmentation du budget mais de baisses de 19% en fonctionnement et de 6,7% en investissement. Elles se traduisent notamment par une diminution de 3 million d’euros en fonctionnement à un million d’euros pour l’aide à la création et à la diffusion des arts de la scène et de la rue.

Votre budget constitue un avatar de plus d’une nouvelle politique régionale qui considère la culture comme une marchandise inutile en ces temps d’austérité budgétaire.

Musiques actuelles, économie du livre, spectacle vivant, arts de la rue, cinéma … autant de filières dont nous pouvons être fiers en Ile-de-France. Autant de filières qui vont souffrir si vos choix politiques et budgétaires sont exécutés. L’année s’annonce mortifère. Alors même que le secteur culturel est déjà confronté à de grandes difficultés en raison du désengagement des nouvelles collectivités territoriales de droite.

En période de crise, Madame la Présidente, la culture est essentielle. Il faut l’utiliser comme un levier du vivre ensemble.

Nous ne voulons pas d’une culture réservée à quelques-uns.

Nous souhaitons une culture considérée pour ce qu’elle est : une expression qui libère et un lien qui rassemble.

Choisir cette culture, c’est assurer l’attractivité et le développement du territoire francilien. La culture n’est pas une charge budgétaire mais un levier possible pour l’emploi et l’aménagement du territoire.

Adopter une politique culturelle ambitieuse, volontariste, combative oblige à s’engager aux côtés des acteurs culturels de terrains, de toutes les cultures, de la culture dite populaire à l’art moderne.

Madame la Présidente, vous pratiquez une politique de la terre brûlée qui fait le lit de l’extrême-droite. Et le danger est grand à la lecture de leurs amendements.

Car, pas besoin de comprendre que ce n’est pas l’art qui est en jeu pour le Front National mais sa conception du monde. Toute forme de création qui s’opposerait à ses idéaux est perçue comme une transgression, voire comme une subversion. A défendre le patrimoine et l’identité réunis dans un grand amalgame cousu de fil noir, nous sommes de plain-pied dans la logique de la propagande dont on connait le sens et l’origine. Ce que propose le Front national est de borner, fermer, exclure les citoyens de la production d’idées nouvelles. C’est une approche éminemment antipopulaire qui dénie tout avenir.

Madame la Présidente, la culture est un objet de débat politique et, par les  choix budgétaires qui nous sont proposés, vous donnez une autre identité à l’Ile-de-France : celle où le lien social se construit par la mise en place de caméras de vidéosurveillance et de tests salivaires dans les lycées.

Votre budget conduira à l’annulation de spectacles, de festivals, à la fermeture de lieux dédiés au spectacle vivant.

Madame la Présidente, les élus de gauche et du Groupe Radical Citoyen Démocrate et Ecologiste ont déposé des amendements qui permettent de lever le coup de frein que vous donnez à l’expansion formidable de la création artistique en Ile de France.

Nous vous exhortons à les prendre en compte afin d’aller plus loin, ensemble pour la culture.

Le groupe RCDE souhaite offrir des perspectives de long terme aux acteurs culturels franciliens.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s