[Communiqué] Eddie Aït (PRG) interpelle Valérie Pécresse sur le respect de ses engagements concernant le soutien à l’agriculture biologique francilienne.

agriculture-bioPrès de 60% des exploitations agricoles franciliennes ont disparu ces 30 dernières années. C’est un véritable paradoxe puisque les Franciliens sont de plus en plus demandeurs de produits locaux et biologiques, autant dans leur consommation alimentaire individuelle que pour les produits destinés à la restauration collective.

Bien qu’ayant signé le 11 décembre 2015 une charte en faveur de l’agriculture biologique (proposée aux candidats par le Groupement des Agriculteurs Biologiques d’Ile-de-France), Valérie Pécresse n’a pas montré un vif intérêt pour la question lors de l’élaboration du budget agricole.

Malgré une hausse globale, la part allouée aux capacités d’animation de la filière biologique régionale est en chute libre. Cela révèle un certain mépris de la majorité régionale actuelle vis-à-vis de la nécessité d’une alimentation saine et durable et de la viabilité des activités agricoles locales.

Eddie Aït, Président (PRG) du groupe Radical, Citoyen, Démocrate et Ecologiste (RCDE) au Conseil régional d’Ile-de-France demande donc à Valérie Pécresse de « ne pas abandonner la filière biologique francilienne et de respecter ses promesses de campagne, en particulier l’augmentation du budget alloué aux fonds de soutien à l’agriculture biologique et à l’amélioration de l’offre alimentaire bio et locale dans les lycées franciliens.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s