[AFP] La région Ile-de-France fixe ses nouvelles priorités pour la recherche

Paris, France | AFP | jeudi 15/12/2016 – 18:53 UTC+2 | 380 mots

 

La région Ile-de-France a fixé jeudi ses priorités en matière de recherche scientifique, en labellisant de nouveaux « domaines d’intérêt majeur » (Dim) pour la période 2017-2020, comme les mathématiques, l’astrophysique, la thérapie génique ou l’histoire et la culture de l’islam en Ile-de-France.

Cette labellisation fait suite à un appel à projets auprès des équipes de recherche d’Ile-de-France, lancé en juin, qui avait pour objectif « d’identifier les sujets en émergence et susceptibles de générer des innovations. » Il a abouti à 60 propositions, qui ont été examinées par un conseil scientifique régional, présidé par le géophysicien et géologue Philippe Gillet.

Le principe des domaines d’intérêt majeur avait été créé par l’ancienne majorité socialiste.

« L’Ile-de-France cherche ainsi à accroître le rayonnement scientifique des laboratoires franciliens et leur attractivité pour les chercheurs et enseignants-chercheurs étrangers mais aussi, plus globalement, l’attractivité du territoire francilien aux fins de développement économique », explique l’exposé des motifs.

Le conseil scientifique a retenu au total 9 Dim et 4 Dim émergents, en fonction de plusieurs critères, comme « l’intérêt régional », « l’intérêt scientifique », « l’excellence des équipes », ou encore « le potentiel de valorisation et de transfert vers les acteurs socio-économiques ».

« Le conseil scientifique a fait le choix d’aller vers les innovations et les +projets de rupture+, vers des projets nouveaux, avec des porteurs de projets jeunes qui représentent l’avenir », a expliqué Mme Pécresse.

L’opposition de gauche (PS, Front de gauche, écologistes et Radicaux de gauche) a regretté « l’obsession de la valorisation économique », et l’absence de Dim sur le genre, les discriminations et plus largement sur les sciences humaines et sociales.

Valérie Pécresse a répondu que les chercheurs sur le genre, qui étaient financés par l’ancienne mandature, n’avaient pas candidaté pour ces nouveaux Dim. « S’ils avaient voulu présenter un projet de recherche, ils auraient été sélectionnés », a-t-elle assuré.

En sciences sociales, elle a souligné qu’il y avait un Dim intitulé « Islam en Ile-de-France : histoire, culture et société ».

Les autres Dim se concentrent sur les mathématiques fondamentales, les « Matériaux anciens et patrimoniaux », les technologies quantiques, l’astrophysique, les solides poreux, la thérapie génique, l’infectiologie, et les « Technologies Innovantes pour les Sciences de la Vie ».

Quatre Dim émergents vont aussi être accompagnés sur une période de deux ans: « Sciences du texte et connaissances nouvelles », « Qualité de l’air », « Longévité et vieillissement » et « Réseau francilien en sciences informatiques ».

caz/chr/nm

© 1994-2016 Agence France-Presse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s