Plan « Anti-bouchon » de Valérie Pécresse : des projets inutiles et une stratégie tout-voiture au détriment de la santé des Franciliens

Lors de la séance plénière du Conseil régional des 9 et 10 mars, l’exécutif régional a voté la mise en œuvre d’un Plan régional « anti-bouchon ».

Pour Eddie Aït (PRG), Président du Groupe Radical, Citoyen, Démocrate, Ecologiste et Centriste (RCDEC) au Conseil régional d’Ile-de-France, « Ca n’est pas en finançant de grands projets routiers inutiles et en détruisant des espaces verts que nous allons résoudre les graves problèmes liés à la pollution de l’air. Le Conseil régional a une immense responsabilité en la matière et je déplore que l’exécutif n’ait pas su prendre toute la mesure des enjeux. »

Le Groupe RCDEC avait déposé plusieurs amendements pour supprimer le financement régional de grands projets routiers inutiles, tels que le prolongement de l’autoroute A104, la liaison entre la RD 30 et la RD 190, la liaison de l’A 13 et de la RD 28 ou encore le prolongement de la RD154 à Verneuil.

« Alors que nous avions proposé plusieurs amendements pour développer les mobilités douces, l’exécutif régional a préféré faire la sourde oreille. Je déplore totalement ce manque de vision en matière de transports » tient à souligner Eddie Aït, membre de la Commission des Transports au Conseil régional d’Ile-de-France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s