Eddie Aït (PRG) demande l’interdiction du festival « fermé aux blancs »

Les 28, 29 et 30 juillet prochains, un festival se revendiquant « afroféministe européen », le Nyansapo, est organisé à la Générale, local situé dans le 11e arrondissement et appartenant à la Ville de Paris. Ce festival s’organise en quatre espaces : un espace « non mixte femmes noires (80% du festival) », un espace « non mixte personnes noires », un espace « non mixte femmes racisées » et un espace « ouvert à tou.te.s ».

Pour le Président (PRG) du Groupe Radical, Citoyen, Démocrate, Ecologiste et Centriste (RCDEC), au Conseil régional d’Ile-de-France, Eddie Aït, « la tenue d’un festival qui organise la ségrégation raciale sur le territoire de la République est proprement scandaleux. La lutte contre le racisme, comme contre toute forme de discrimination, ne saurait être le prétexte d’un repli identitaire. Le combat du vivre-ensemble et des valeurs de notre démocratie est l’affaire de tous les citoyens, sans exception. Je demande que cet évènement soit interdit.  »

Rejoignant la démarche enclenchée par la Maire de Paris, Anne Hidalgo, les élus du Groupe RCDEC ont saisi le préfet de police afin d’obtenir l’interdiction de ce festival.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s