Réforme institutionnelle francilienne : la Région n’est pas l’ennemie du Grand Paris

Tribune d’Eddie Aït, publiée le 24 octobre 2017

La Conférence territoriale du Grand Paris, initialement prévue le 23 octobre, a été une nouvelle fois repoussée par Emmanuel Macron à une date inconnue. Alors que le Président de la République entend vouloir bouleverser seul l’architecture de la Métropole du Grand Paris, l’inquiétude monte dans l’ensemble des collectivités territoriales franciliennes.

 

Malgré la jeunesse de sa structure, la Métropole du Grand Paris semble déjà souffrir d’un regrettable archaïsme, dont on ne sait plus comment sortir. Si l’existence d’une vision commune a jadis fait de ce projet une réalité, cette donne s’est aujourd’hui évanouie et constitue le principal problème. Étrange paradoxe qui transforme les leviers en freins qui impactent négativement la qualité de vie de millions de Franciliennes et de Francilien. L’avenir repose bien davantage sur des politiques publiques efficaces et concrètes que sur des querelles politiciennes égotiques et belliqueuses.

La métropolisation était l’occasion d’un gain démocratique à la faveur d’un renforcement de proximité entre citoyens et élus, ce rendez-vous est pour l’instant manqué. Qui peut aujourd’hui citer le nom d’un de ses conseillers communautaires ? Qui peut expliquer comment ils sont désignés ? Le constat de cette méconnaissance devrait à lui seul suffire à entamer une sérieuse réflexion sur une formule aussi opaque que peu démocratique. Le système actuel concourant à augmenter une défiance citoyenne qui chaque jour s’accroît, nous pensons que cette distanciation est dangereuse et qu’il est urgent de travailler à restaurer une confiance perdue.

La métropole était l’occasion d’une clarification en matière de répartition des compétences à la condition d’une autonomie financière suffisante pour les assurer, cet objectif est compromis. D’aucun sait que tout transfert de compétences doit nécessairement et obligatoirement s’accompagner d’un transfert de ressources équivalent. Aucune dynamique ne peut naître de moyens amputés. Aucune réforme ambitieuse de l’organisation institutionnelle francilienne ne pourra avoir lieu si les collectivités territoriales ne se voient pas doter de moyens proportionnels à l’ambition affichée à leur égard. Ces dernières demeurent plus que jamais des socles de l’attractivité des territoires et de la qualité de vie de leurs habitants, grâce aux services publics assurés et aux investissements réalisés.

Le Grand Paris était l’occasion de réduire les inégalités criantes qui parcourent le territoire francilien, cette ambition est remise en question. Face aux penchants autonomistes et individualistes de territoires privilégiés – notamment la tentative de fusion des départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines – la Région doit plus que jamais réaffirmer son rôle de garante de l’intégrité et de la cohésion régionale et s’imposer comme le principal outil de cohésion et de péréquation à l’échelle de l’Île-de-France.

Si nous défendons le renforcement des compétences régionales, notamment par une accentuation de la décentralisation, nous continuons néanmoins de croire en la métropole du Grand Paris. Elle pourrait en effet être un facteur de progrès si elle parvient à sortir du mauvais chemin qu’elle prend aujourd’hui : un champ de bataille politicien au détriment de l’efficacité des politiques publiques et donc de la qualité de vie des Franciliens. Véritable métropole régionale, elle doit redevenir force de proposition, facilitatrice et coordinatrice des synergies. Plutôt que de vouloir le stopper, le processus de métropolisation doit donc se poursuivre. Fort de ce constat et de cette vision, je suis convaincu que ce projet doit s’inscrire dans une démarche de complémentarité et non d’opposition avec le fait régional afin que la Métropole du Grand Paris devienne un partenaire efficace et fiable de la région, au même titre que les autres intercommunalités franciliennes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s