[AFP] Cité Outre-mer: la région IDF veut « toute sa place » dans les orientations et décisions (Pécresse)

La région Ile-de-France « doit avoir toute sa place dans les orientations et les décisions » prises pour la future Cité des Outre-mer, a affirmé jeudi Valérie Pécresse, regrettant le « manque de concertation » sur le sujet du précédent gouvernement.

Elle a été interrogée en séance plénière du conseil régional par le chef de file du groupe des Radicaux de gauche (RDCEC) Eddie Ait sur l’engagement du conseil régional quant à la réalisation de cette Cité des outre-mer, engagement de campagne de François Hollande, qui l’avait lancée symboliquement le 17 mars au parc de la Villette, à Paris.

La Cité des Outre-mer est destinée à promouvoir et valoriser les cultures, les arts, les traditions et coutumes des territoires ultramarins.

« Aujourd’hui, son financement n’est pas assuré. Les parties prenantes sont inquiètes et les ultramarins s’interrogent sur la bonne fin d’un projet initié il y a maintenant plus de 20 ans », a souligné M. Ait, estimant que « si beaucoup reconnaissent que des obstacles restent encore à lever pour une Cité des Outre-mer aboutie et opérationnelle, la Région Ile-de-France ne doit pas s’en désengager ».

Ce projet « ne doit pas être mené dans la précipitation » et « il doit se situer au-delà de toute considération partisane », a répondu Mme Pécresse, regrettant pas exemple que lors de l’inauguration du 17 mars, la région n’avait pas été invitée. « Un partenaire pas invité est un partenaire pas respecté », a-t-elle ajouté.

Insistant sur « la nécessité pour la Région d’être pleinement impliquée dans la définition du lieu, des ses missions, de son financement », Mme Pécresse a regretté que « le précédent gouvernement n’ait pas pris le temps de la concertation ».

Mme Pécresse a cependant approuvé les dernières déclarations de la ministre des Outre-mer Annick Girardin, qui a assuré que la Cité des Outre-mer « existerait » mais que le projet, « pas assez collectif », devait être « repensé ».

« Il est temps de réunir toutes les parties prenantes pour préciser le calendrier, les modalités ainsi que les garanties de réalisation de ce projet majeur qui doit faire le pont entre l’Hexagone et les Outre-mer », a-t-elle dit.

Question 20orale 20- 20Cit ef bf bd 20des 20Outre-mer-page-001

Question 20orale 20- 20Cit ef bf bd 20des 20Outre-mer-page-002

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s