Présentation des voeux du Groupe RCDEC – Le rassemblement

photo pour article

Retrouvez le discours de présentation des voeux prononcé par Eddie AIT, Président du groupe Radical, Citoyen, Démocrate, Ecologiste et Centriste (RCDEC) – Le rassemblement, le 9 janvier 2018.

Mes chers collègues,

Mesdames, Messieurs les élus,

Chers amis,

Permettez-moi tout d’abord de remercier chaleureusement chacune et chacun d’entre vous pour votre présence à nos côtés ce soir pour la soirée des vœux du Groupe RCDEC.

C’est toujours un grand plaisir de se retrouver pour partager ce moment convivial qui marque le passage à la nouvelle année.

En 2018, nous tournons une page nationale douloureuse. Je pense notamment aux attentats et attaques qui nous rappellent que la menace terroriste demeure toujours présente, je pense aux catastrophes naturelles qui ont durement touchées nos concitoyens ultramarins, à qui je veux rappeler notre solidarité et notre soutien.

J’ai une pensée toute particulière ce soir pour les forces de sécurité et de secours qui, sans relâche, jour et nuit, nous protègent et risquent leur vie.

Mais, je veux aussi redire que la France demeure une nation solidaire et innovante qui rayonne à l’international comme le montre l’obtention de l’organisation du plus grand rendez-vous sportif mondial, je parle bien évidemment des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

La région Ile-de-France devra y jouer pleinement son rôle, défendre ses valeurs et en faire véritablement les Jeux de toutes les Franciliennes et de tous les Franciliens. Pour cela, nous avions proposé, en vain, que 1% du budget régional soit consacré à la pratique du handisport.

2017 fût aussi une année politique singulière et inédite ; celle d’une soif effrénée de changement qui s’est traduite par un profond bouleversement du paysage politique.

Oui, nous sommes résolument entrés dans une ère nouvelle !

Et notre groupe politique a pris le pouls de cette attente citoyenne, il l’a compris, a été précurseur en la matière, anticipant ainsi le dépassement des clivages opéré par la majorité présidentielle et proposant un rassemblement large de progressistes sur des valeurs et des projets concrets, ancrés dans nos territoires.

Je veux en profiter pour remercier les élus du Groupe RCDEC – Le rassemblement pour leur engagement et leur confiance.

Je tiens ici à vous saluer individuellement.

Il n’aura pas échappé aux plus attentifs d’entre vous l’évolution terminologique du nom de notre groupe. Il s’est paré d’un C, pour Centriste, et s’est enrichi de la mention « Le rassemblement ».

Cette évolution précisé notre identité : celle d’un groupe uni, ouvert et indépendant.

Un groupe qui agit en bonne intelligence et reste intransigeant sur ses valeurs !

Un groupe qui se donne les moyens d’améliorer efficacement le quotidien de milliers de Franciliennes et de Franciliens.

Et, c’est pour moi un honneur que de le présider.

Deux ans après sa naissance, le Groupe RCDEC – Le Rassemblement a su évoluer et fédérer autour de valeurs cardinales qui fondent son ADN : la laïcité, l’écologie, l’égalité républicaine.

Pluriel mais harmonieux, uni dans sa diversité, le Groupe RCDEC constitue un écosystème politique singulier.

Aussi, j’aimerai remercier nos collaborateurs qui assurent au quotidien le fonctionnement de notre collectif.

Par le biais d’amendements, de questions écrites et orales, de niches, d’interpellations dans l’hémicycle ou dans la presse, les élus du groupe RCDEC – Le rassemblement ont porté des exigences : celles de faire de l’Ile-de-France une région solidaire, écologique et efficace.

Nous exigeons une Ile-de-France solidaire. 

Face au creusement des inégalités, notre région a besoin d’une voix et d’une force pour défendre les personnes les plus fragiles.

Par plus fragiles, j’entends notamment les personnes isolées, précarisées mais aussi celles en situation de fin de vie. Pour cela nous avons présenté en novembre 2017 un Plan régional pour un accompagnement plus digne de la fin de vie en Ile-de-France. La Région doit prendre toute sa place dans ce combat.

Par un nombre conséquent d’amendements déposés en séance, nous avons pris à bras le corps d’autres problématiques, telles que l’intensification de la lutte contre le VIH, ou encore le soutien aux associations aidant les personnes issues de la communauté LGBT, rejetées et violentées.

Nous nous sommes également attachés à défendre les subventions allouées aux associations notamment culturelles, solidaires et écologiques, qui subissent depuis le début de cette mandature un tour de vis budgétaire aussi dramatique qu’injuste. Acteurs essentiels de nos territoires, elles contribuent pourtant à garantir les solidarités et se substituent bien souvent à des pouvoirs publics défaillants.

Nous exigeons une Ile-de-France véritablement écologique.

En 2018, les défis qui se présentent à nous sont nombreux !

Ainsi, face au dérèglement climatique, notre région se doit d’être une référence et un modèle en matière de transition écologique.

Pour cela, nous continuons à défendre le développement d’une mobilité douce qui s’affranchit des énergies fossiles, le transport par voie fluviale, la pratique du vélo mais aussi l’inter-modalité et le transport de fret par voie ferré.

Nous exigeons une Ile-de-France davantage efficace.

Face aux orientations budgétaires et projets décidés par Valérie Pécresse, le Groupe RCDEC – Le rassemblement se pose comme le défenseur d’une Région qui ne renonce pas à défendre des principes et des valeurs.

Nous continuons ainsi à défendre la laïcité et une Instruction publique et républicaine.

Une Instruction publique et républicaine qui souffre en Ile-de-France de coupes budgétaires sans précédent depuis l’arrivée au pouvoir de cette majorité régionale qui lui préfère des institutions privées, toujours mieux dotées.

En 2018, nous militerons pour une organisation territoriale solidaire via un périmètre métropolitain élargi.

Notre exigence n’est pas celle d’une relégation de territoires entiers au second plan au profit d’un entre soi des zones les plus privilégiées.

La métropolisation doit être le gage de davantage de solidarité et l’occasion d’un gain démocratique par le renforcement de la proximité entre les citoyens et les élus.

Le Grand Paris ne doit pas être un rendez-vous manqué.

Chers amis, en 2017, nous avons, tout au long des séances, fait de l’efficacité et de la justice les fils rouges de notre action.

Désormais, par notre travail, cette ligne, progressiste, écologiste et laïque, forme une composante à part entière de l’opposition régionale. Nous sommes devenus une force d’opposition et de propositions reconnue.

S’opposer et proposer, nous en aurons largement l’occasion en 2018 !

En effet, les séances de débats et de vote du budget 2018 de décembre dernier ont confirmé les inquiétudes qui étaient celles des élus du groupe RCDEC – Le rassemblement.

Un budget en baisse, honteusement loué, hypocritement magnifié par Valérie Pécresse à la presse, un budget capitulant sur des sujets essentiels, un budget qui se révèle être déconnecté des besoins et attentes réels des Franciliennes et Franciliens.

Nous portions pourtant un budget alternatif, qui respectait les principes de solidarité élémentaire, qui proposait l’instauration de mesures écologiques novatrices, qui permettait de relancer l’activité et l’emploi.

Un budget qui n’oubliait pas les valeurs humanistes et de partage, qui n’abdiquait pas quant à la mise en valeur de notre patrimoine, de nos cultures :

Je pense à la promotion de la francophonie, pourtant 5ème langue la plus parlée à travers le monde, pour qui aucune action n’est prévue dans le budget 2018. Je pense aussi à la mise en valeur de nos différentes cultures, celle de nos compatriotes ultramarins, ou originaires des Outre-Mer, qui attendent depuis tant d’années la création de la Cité des Outre-mer. Nous proposions un fond pour accélérer son aboutissement, il a été rejeté.

Nous défendions aussi un budget qui n’oubliait pas la protection des droits humains fondamentaux, qui n’abdiquait pas sur le rayonnement de nos principes républicains à l’international :

Notre groupe a ainsi porté le projet de créer des fonds spécialement dédiés à la lutte contre la peine de mort, encore en vigueur dans plus de 60 pays, ainsi qu’à la défense de la culture de la paix, dans un contexte de fortes tensions internationales.

Un budget qui n’oubliait pas non plus l’urgence écologique, qui n’abdiquait pas à trouver des solutions alternatives et concrètes :

Je pense aux crédits que nous avions décidé de mettre au vote pour l’expérimentation de routes solaires, pour la rénovation des logements énergivores ou encore pour l’aide à l’achat de véhicules propres pour les TPE franciliennes. Toutes ces mesures pouvaient apporter une réelle amélioration au quotidien des Franciliennes et Franciliens et préparer l’avenir. Un avenir rejeté par la majorité conservatrice régionale.

Chers amis, loin de renoncer, en 2018, notre Groupe poursuivra et intensifiera son engagement pour contrer cette politique dangereuse pour l’avenir de notre région.

En 2018, notre Groupe rassemblera plus largement encore !

En 2018, nous serons plus que jamais déterminés à faire avancer nos idées et nos valeurs, au service des Franciliennes et des Franciliens !

Enfin, et pour conclure, j’aimerai partager avec vous les mots de Pierre Mendès-France, dont la portée et l’écho résonnent toujours en 2018 :

« La République doit se construire sans cesse car nous la concevons éternellement révolutionnaire, à l’encontre de l’inégalité, de l’oppression, de la misère, de la routine, des préjugés, éternellement inachevée tant qu’il reste des progrès à accomplir. »

Je vous remercie.

26220838_1706083086097471_1243342245254983886_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s