[Question écrite] Ligne 13 de la RATP : stratégie de transport du Conseil régional d’Île-de-France, qualité de service, perspectives à court et moyen termes pour les usagers.

                                                                                                                            Paris, le 18 avril 2018

Madame la ‎Présidente,

« Le niveau de service y est le plus mauvais du réseau métro. Cette situation sera révolue en 2007. » Ce propos relatif à la ligne 13 figure mot pour mot dans un supplément Île-de-France du journal l’Humanité paru en décembre 2004. Il était tenu par un haut cadre de la RATP, qui précisait : « Non seulement les études sont bouclées, les décisions prises et les financements débloqués, mais les marchés sont signés. Les travaux vont s’engager. »

Aujourd’hui, rien n’est résolu.

Avec 600 000 passagers par jour et un taux de remplissage des trains de 116%, la ligne 13 du métro concentre toujours les critiques et les protestations des usagers. Alors qu’elle dessert 2 (Saint-Lazare et Montparnasse-Bienvenüe) des 5 stations les plus fréquentées du métro parisien, son service est le moins performant en heures de pointe.

L’ouverture du nouveau Palais de Justice de Paris (Porte de Clichy) et l’installation du siège du Conseil régional d’Île-de-France (Mairie de Saint-Ouen) font craindre de nouvelles détériorations des conditions de circulation sur cette même ligne. Une perspective inacceptable pour de nombreux Franciliens. Elle constitue une nouvelle source de stress, de pénibilité et d’énervement pour les voyageurs.

Nous connaissons les causes structurelles des difficultés rencontrées sur la ligne 13 : desserte de quartiers très densément peuplés dont les habitants empruntent massivement les transports en commun, manque d’alternatives pour parcourir l’axe nord-sud, longueur de la ligne et structure en branche dans sa partie nord source d’innombrables attentes « pour régulation ».

Des solutions existent.

Elles ont été réfléchies par les collectifs d’usagers et de conducteurs : création d’une ligne 13bis entre Les Courtilles et La Fourche (pour rendre plus efficace le segment vers Saint-Denis), dédoublement des trains et meilleures infrastructures de réseau pour faire circuler davantage de rames en heures de pointe, accélération des travaux de prolongement de la ligne 14 pour offrir une solution de substitution sur la partie nord de la ligne 13.

Madame la Présidente, quel bilan des actions entreprises par le Conseil Régional d’Île-de-France et Île-de-France Mobilités pour améliorer la situation des usagers de la ligne 13 pouvez-vous faire ? Quels sont les détails de votre stratégie de transport pour assurer une qualité de service irréprochable ? Quelles sont les perspectives à court et moyen termes pour les usagers de la ligne 13 ?

Je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de ma très haute considération.

Eddie Aït

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s