[Communiqué] Politique culturelle de la Région Île-de-France : les élus du groupe RCDEC demandent la fin des faux-semblants de l’exécutif régional

Le groupe Radical, Citoyen, Démocrate, Écologiste et Centriste (RCDEC) a dénoncé la politique culturelle menée par Valérie Pécresse depuis son arrivée à la tête de la Région Île-de-France en 2015 à l’occasion d’une question orale posée lors de la séance plénière du Conseil régional du jeudi 31 mai.

Après deux ans et demi de mandature, le constat est celui d’une dégradation du tissu culturel francilien. «Les créateurs et artistes de nos territoires s’inquiètent des décisions prises par la majorité. De nombreux dispositifs et agences efficaces ont été supprimés ou remis en cause sous prétexte d’économies –l’ARIAM, le Festival d’Île-de-France, ARCADI, le MOTIF, la Commission du Film– empêchant un maillage complet des arts et de la création en Île-de-France. Un budget en apparence en hausse qui n’est qu’un trompe l’œil : 35,2% des dépenses d’investissement se retrouvent non-exécutés» déplore Juliette Espargilière, conseillère régionale RCDEC, membre de la commission de la culture.

Pour Eddie Aït, président du Groupe RCDEC, «le temps des postures est terminé. Comment la majorité régionale peut-elle prétendre vouloir augmenter le budget de la culture de 20% pendant son mandat lorsqu’elle baisse de 13,5% les crédits de paiement de fonctionnement entre 2016 et 2017 ? Il s’agit là d’un manque de considération pour tous les créateurs et tous les publics franciliens».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s