[Communiqué] Liquidation annoncée d’ARCADI : Eddie Aït, président du groupe RCDEC au Conseil Régional d’Île-de-France, refuse l’appauvrissement culturel du territoire francilien

Dans un courrier adressé à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, en date du 12 septembre 2018, Valérie Pécresse, président du Conseil régional d’Île-de-France, affirme qu’elle s’engage « à reprendre en direct les actions d’éducation artistique et culturelle, les aides à la diffusion et à l’émergence des jeunes talents » et à « maintenir à l’euro près tous les budgets correspondant aux projets d’intervention d’ARCADI ». Qui peut encore la croire ?

Pour Eddie Aït, président du groupe Radical, Citoyen, Démocrate, Écologiste et Centriste (RCDEC) au Conseil régional d’Île-de-France et président d’ARCADI de 2010 à 2015, « Valérie Pécresse dissimule mal sa volonté de supprimer les organismes culturels associés à la région. Si une réorganisation des organismes et une meilleure maîtrise des coûts sont nécessaires, nous refusons le processus de liquidation qui est engagé par l’exécutif francilien. Après l’ARIAM et le Festival d’Île-de-France, c’est au tour d’ARCADI ! C’est un nouveau coup dur porté à la culture ! Je renouvelle tout mon soutien au personnel de l’établissement ».

Et Frédérique Dumas, Conseillère régionale (RCDEC), députée des Hauts-de-Seine, de réagir : « la décision prise par Valérie Pécresse de ‘reprendre en direct’  les missions d’ARCADI  et de procéder à la liquidation de cet Établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) est particulièrement choquante. Un EPCC est un instrument très moderne qui permet par nature de mettre en place des coopérations avec d’autres partenaires permettant de démultiplier l’action culturelle et de la mener de manière sereine et pérenne sans esprit partisan. Nous assistons donc à un comportement de « reprise en mains » qui est un véritable recul démocratique ».

La Région Île-de-France concentre 30% des équipes artistiques françaises.

ARCADI (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France) œuvrait à l’amélioration de la production et à la diffusion des arts de la scène (chanson, danse, opéra et théâtre) et des arts numériques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s