Pour une Région Île-de-France plus solidaire, plus écologique, plus efficace – Bilan de mi-mandat du groupe RCDEC

Chères Franciliennes,
Chers Franciliens,

En décembre 2015, vous nous avez élus pour défendre le projet d’une Région Île-de-France plus solidaire, plus écologique et plus efficace. Depuis, nous incarnons une opposition offensive mais constructive au programme porté par Valérie Pécresse durant la campagne électorale.

Le RCDEC compte aujourd’hui 11 élus. Les renforcements qui se sont succédés en son sein révèlent la qualité du travail collectif fourni ainsi que l’attractivité de son positionnement dans un contexte de recomposition du paysage politique francilien.

Le RCDEC s’affirme comme le troisième groupe d’opposition républicaine au Conseil régional d’Île-de-France.

Désormais à mi-mandat, un premier bilan peut être tiré des politiques publiques engagées par le Conseil régional d’Île-de-France et des propositions que nous avons formulées depuis le début de la mandature.

Ce bilan, nous avons choisi de le dresser à l’aune des 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) du programme des Nations unies pour le développement (PNUD)*, tant ils font l’unanimité et concentrent l’essentiel des défis auxquels les politiques publiques sont confrontées.

Or force est de constater que la politique menée par l’exécutif régional depuis trois ans est bien loin de permettre à l’Île-de-France d’atteindre ces objectifs.

Derrière une communication masquant la réalité des politiques menées, Valérie Pécresse n’a pas cessé de fragiliser des pans entiers de la société francilienne : associations écologistes, acteurs culturels, citoyens les plus précaires, lycées publics, politiques de prévention, quartiers populaires… Tous se souviendront amèrement de cette première partie du mandat !

À cette réalité, nous opposons une action cohérente au service d’une Île-de-France qui agit pour plus de justice sociale. Nous y opposons aussi les Objectifs du Développement Durable, véritables appels à l’action.

La mobilisation de tous les élus de l’opposition républicaine est donc essentielle pour que les trois prochaines années permettent la préparation d’une alternative politique au service de toutes les Franciliennes et de tous les Franciliens.

Face aux urgences climatiques et sociales, nous devons incarner le changement dont notre collectivité territoriale a besoin. Soyez assurés que les élus du groupe RCDEC et moi-même restons à votre écoute.

Eddie Aït, Président, et les élus du groupe RCDEC

Nous vous invitons à découvrir notre bilan de mi-mandat et à le télécharger en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s