Carrières-sous-Poissy : au tribunal pour avoir nettoyé la décharge sauvage

Le parisien – 14.04.2019

Carrières-sous-Poissy. Des militants écologistes sont convoqués au tribunal de grande instance pour avoir participé, en septembre dernier, à un nettoyage citoyen à proximité de la gigantesque décharge sauvage. Ces militants écologistes ont participé à une opération dans la plaine malgré un arrêté municipal interdisant d’accéder au site.

Sept militants écologistes doivent se présenter ce lundi au tribunal de grande instance de Versailles. Ces membres d’associations de défense de l’environnement de Carrières-sous-Poissy ont reçu une convocation, expédiée par le procureur de la République, pour un rappel à la loi. En septembre dernier, ils avaient été verbalisés par la police municipale alors qu’ils organisaient un nettoyage citoyen dans la plaine qui abrite une gigantesque décharge sauvage à ciel ouvert.

Les policiers s’étaient basés sur un arrêté municipal interdisant la circulation et le stationnement des piétons sur le site. De fait, un dispositif de police avait été déployé sur place par la mairie pour en empêcher les accès. Malgré cette mesure, les bénévoles ont entamé le nettoyage d’une parcelle privée après avoir obtenu l’autorisation du propriétaire.

L’ancien maire Eddie Aït, convoqué ce lundi, parle de « règlements de compte de basse politique »

Anthony Effroy, le président de Rives de Seine nature environnement, également conseiller municipal d’opposition, fait partie des militants convoqués. Pour lui, c’est Christophe Delrieu, le maire (DVD) de Carrières-sous-Poissy, qu’il faut blâmer. « L’opération de nettoyage lui avait été notifiée par trois courriers et il a signé l’arrêté la veille, sans nous en informer », dénonce-t-il.

Un sentiment de colère partagé par Eddie Aït, le conseiller régional (Génération Ecologie) d’Ile-de-France et ancien maire de la commune. Lui aussi doit se présenter devant les magistrats ce lundi. « Toutes les initiatives citoyennes devraient être encouragées, insiste-t-il. La reconquête d’un environnement sain pour les habitants est une question trop importante pour qu’elle soit l’objet de règlements de comptes de basse politique. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s