Jean-Luc Romero-Michel

Bandeau JLRMJean-Luc Romero est né à Béthune dans le Pas-de-Calais (France) le 30 juin 1959 d’un père espagnol et d’une mère d’origine espagnole mais naturalisée française.

Il a de nombreuses activités, aussi bien politiques qu’associatives, qui toutes sont tournées vers un seul but : l’humain.

Il est le premier homme politique en France à avoir révélé sa séropositivité en mai 2002 dans un livre « Virus de Vie ». Et juste avant, c’est son homosexualité qu’il évoquait dans le livre « On m’a volé ma vérité », publié en juin 2001.

Sur le plan politique, il est actuellement Conseiller régional d’Ile-de-France, mais également Maire-Adjoint du 12e arrondissement de Paris, en charge de la Culture et du Tourisme, depuis avril 2014, élu sur les listes parisiennes d’Anne HIDALGO, maire de Paris.

Il est le président fondateur de l’association « Elus Locaux Contre le Sida ». Ancien membre du Conseil National du Sida ; Président du CRIPS Ile-de-France, instance de lutte contre le sida de la région Ile-de-France en charge notamment de la formation des lycéens de 2010 à 2016. Il fut aussi président du Collectif Sida, grande cause nationale 2005. En 2012, il reçoit un MDV Awards pour son combat dans la lutte contre le sida et le Prix Claude Tourangeau à Montréal pour son engagement dans la sérophobie.

Jean-Luc Romero est également président de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD). Forte aujourd’hui de plus de 66.000 adhérents en France, l’ADMD a été créée en 1980. Directeur au Board de l’ONG mondiale World Federation of right to die societies [WFRtDS] (réélu en 2014) et est à l’origine de la Journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité, chaque 2 novembre.

Jean-Luc Romero est aussi un militant, depuis de nombreuses années, pour l’égalité homos/hétéros.

Il est élu Gay de l’année 2011 par les lecteurs de Yagg.fr. En 2012, il a été choisi pour être le président d’honneur de la Fierté LGBT de Montréal (Québec) et en 2015 par la LGBTPride de Montpellier. Il est aussi co-auteur du film « HomoPoliticus » (sortie 2012-2013).

Il fut le président du comité de soutien à Florence Cassez, jeune Française innocente, injustement emprisonnée au Mexique de 2005 à 2013.

Il est auteur de nombreux livres dont « Homopoliticus, comme ils disent », sur l’histoire des relations entre homosexualité et politique, en France et dans le monde, depuis 50 ans (nouvelle édition à la Cerisaie), « Les Voleurs de Liberté », sur la légalisation de l’euthanasie (sorti en 2009, nouvelle réédition en mars 2012 aux éditions l’Esprit Frappeur, avec une préface de Noëlle Châtelet et une postface 2009-2012). Un film documentaire intitulé  « HomoPoliticus » est sortie en 2012 / 2013 sur LCP-AN et sur France 3, dont Jean-Luc Romero est co-auteur. Un DVD de ce film est aussi publié. Et en 2013, il a publié « Monsieur le Président, laissez-nous mourir dans la dignité » pour interpeller les élus pour la légalisation de l’euthanasie. En 2015, il publie « MA MORT M’APPARTIENT » aux éditions Michalon .

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d’Honneur, de l’Ordre National du Mérite et des Arts et des Lettres.
  • Elu homme politique de l’année 2001 par les lecteurs de VSD.
  • Elu Gay de l’année 2011 par les lecteurs de Yagg.com.
  • MDV Awards 2012 pour son combat dans la lutte contre le sida.
  • Prix Claude Tourangeau 2012 pour son engagement dans la sérophobie (Québec, Canada)